Encaissement mobile : SumUp s’installe en France

La start-up allemande SumUp se lance à la conquête des marchés français, belge et portugais, permettant aux petits commerces locaux d’accéder à ses services d’encaissement cartes (Visa et MasterCard) par mobile, via son lecteur et l’application (iOS et Android) associée, ainsi que depuis son site Web.

SumUp a également adapté son support technique pour intégrer les langues de ses nouveaux pays d’implantation.

Ses services sont gratuits, de même que son lecteur ; les commissions prélevées par la start-up s’élèvent à 2,75 % par transaction (s’alignant ainsi sur ses concurrents).     

Notre analyse

  • Disponible depuis août au Royaume-Uni, en Irlande, en Allemagne ainsi qu’en Autriche, SumUp est aussi présent en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas depuis novembre. Cette nouvelle annonce porte à dix le nombre de ses pays d’implantation, lui octroyant une certaine avance par rapport à ses concurrents européens (iZettle, mPowa ou Payleven, qui envisagent aussi plusieurs lancements européens).
  • En complément de ces déploiements, la start-up est aussi parvenue à lever 20 millions d’euros en août dernier et s’est récemment alliée à la plate-forme de réservation de taxis allemande Taxi.de afin d’améliorer sa présence dans son pays d’origine.
  • Comme iZettle, SumUp authentifie les clients au moyen de leur signature pour les transactions MasterCard. Pour les paiements carte Visa, ils reçoivent un SMS sur leur téléphone et doivent saisir leurs données cartes manuellement sur le site dédié (la société tente néanmoins de simplifier ce processus).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus