AIG et Yulife encouragent à rester en bonne santé

AIG et Yulife encouragent à rester en bonne santé

AIG Life vient de signer un partenariat avec l’AssurTech Yulife, pour devenir l’assureur de sa future offre d’assurance-décès. Cette dernière veut insuffler des valeurs liées au bien-être dans ses contrats. Une manière de renouveler l’intérêt pour ce produit, par une approche marketing plus positive et moins axée sur la prévoyance.

Le partenariat entre AIG Life et Yulife doit déboucher sur le lancement, plus tard cette année, d’une assurance-décès s’adressant aux entreprises (pour les besoins de leurs salariés) ou directement aux particuliers. Celle-ci s’appuiera sur l’offre technologique de Yulife (intégrant application mobile de suivi et traqueur d’activité) pour personnaliser ses offres en fonction de l’hygiène de vie des assurés.

Les bénéficiaires de ces futurs contrats pourront notamment être récompensés pour leur dynamisme ou leur activité sportive par exemple. Grâce à divers partenariat, Yulife  propose ainsi des offres exclusives chez ses partenaires spécialistes du bien-être (Garmin, UrbanMassage, Google Fit, etc.). En complément, les assurés bénéficieront aussi d’un programme de fidélité : certaines actions seront récompensées par des Yu Coins échangeables contre des récompenses valables chez certains partenaires (comme Amazon ou Asos).

Yulife applique une tarification qui varie selon le nombre de bénéficiaires et selon le contenu de l’offre. Un assuré paiera entre 7,99 livres par mois pour la formule la plus basique et 14,99 livres par mois pour bénéficier de récompenses optimisées. Dans la formule basique, l’assuré bénéficie d’un contrat d’assurance-décès en cas de mort accidentelle ; dans le second cas, toutes les causes de décès sont couvertes (accidentelle, maladie ou cause naturelle).

Mise en perspective : Rendre la prévoyance plus interactive et participative

Yulife compte parmi ses fondateurs l’un des créateurs du programme Vitality, officialisé par Generali en Allemagne en 2016. Le groupe d’assurance cherchait alors à personnaliser le calcul de ses assurances santé en récompensant les comportements actifs et sains. Cet engagement à rendre les produits de prévoyance plus ludiques et interactifs se retrouve aujourd’hui dans l’offre de Yulife.

Une touche de gamification en plus. En tablant sur la motivation et l’entretien physique des assurés, Yulife intègre par ailleurs une dimension de gamification dans son offre et de fidélisation pour les entreprises qui choisissent d’en faire bénéficier leurs salariés. Les bénéficiaires sont en effet acteurs de leur rémunération, en termes de récompense. Ce n’est pas la première fois qu’un groupe financier parie sur ce type de facteurs de motivation. En 2017, Emirates NBD augmentait ainsi le taux de rémunération de son épargne en fonction de l’activité physique des titulaires de comptes.

Actualitées liées

  • Assurances
  • Innovation
  • 13.02.2018

Generali et Nokia en route vers l’e-santé

Le géant de l’assurance Generali vient d’officialiser son association avec un autre géant, de la téléphonie et de la high-tech cette fois : Nokia, et son entité Health en particulier. La promesse de leur partenariat devrait peser sur le marché de l’e...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus