Assurance auto : AXA veut adapter ses offres aux véhicules électriques

Assurance auto : AXA veut adapter ses offres aux véhicules électriques

LES FAITS

  • La branche suisse de l’assureur français AXA, a récemment réalisé des crash-tests pour identifier les différentes causes d’accidents spécifiques aux véhicules électriques.
  • En s’appesantissant sur les spécificités des véhicules électriques par rapport aux véhicules traditionnels, les spécialistes en accidentologie d’AXA ont identifié quatre causes :
    • L’accélération des modèles les plus puissants : en effet la fréquence d’accident des modèles plus puissants des catégories luxe et SUV est environ 40 % plus élevée par rapport à leurs homologues à moteur à combustion. Pour AXA, ceci s’explique par le fait que l'accélération maximale est disponible immédiatement sur ce type de véhicule, alors qu'il faut plus de temps pour les voitures traditionnelles comparables pour y arriver.
    • Les batteries des voitures électriques, endommagées à la suite d’une collision : étant très inflammables, celles-ci peuvent prendre feu jusqu'à 48 heures après un accident ; ce qui rend plus difficile de faire face aux conséquences d'un accident.
    • Leur silence : le démarrage du moteur ne s’entend quasiment pas ; ce qui serait susceptible de provoquer des accidents avec des piétons ou des cyclistes.
    •  Le recours plus fréquent des conducteurs aux systèmes d’assistance à la conduite qui entraîne un excès de confiance dans le système et un manque de réaction dans des situations à risque.  
  • Par ailleurs, si le taux global d'accidents pour les véhicules électriques est à peu près le même que pour les voitures thermiques, des nuances apparaissent en fonction de la classe du véhicule. Ainsi, les voitures électriques dans les catégories micro et petites voitures provoquent environ 10 % de sinistres en moins que les voitures traditionnelles dans la même catégorie.

ENJEUX

  • Adapter ses offres d’assurance dans un contexte technologique nouveau : pour couvrir ces risques supplémentaires, AXA pourrait modifier à la hausse le coût de l'assurance des véhicules électriques par rapport aux véhicules standards. Mais l’assureur se garde pour l’instant de toute décision hâtive. L’idée est d’observer le comportement des véhicules et des usagers de la route pour adapter les offres à des risques plus spécifiques.
  • Pour le moment, AXA attend de voir si ces tendances se confirment et si les coûts liés à des accidents impliquant des véhicules électriques sont nettement plus élevés.

MISE EN PERSPECTIVE

  • C’est une nouvelle approche de l’assurance automobile qu’AXA envisage aujourd’hui pour les véhicules électriques.
  • En effet, jusqu’ici, bon nombre d’assureurs accordent des rabais d’assurance pour les voitures électriques parce qu’elles affichent généralement une plus faible autonomie, donc des trajets moins longs et une vitesse de conduite réduite. En France, AXA propose par exemple 30 % de réduction sur les véhicules électriques.
  • Tesla vient aussi d’entrer officiellement sur le marché américain de l’assurance auto. Le constructeur affirme depuis longtemps que les contrats traditionnels ne sont pas adaptés à ses véhicules et que le risque devrait être calculé en tenant compte des nombreuses aides à la conduite qui suppriment une partie du facteur de risque humain.

Actualitées liées

  • Assurances
  • Innovation
  • 05.05.2017

La Maif crée l’assurance automobile des communautés

L’économie collaborative change les habitudes de consommation et les attentes des assurés. C’est sur ce constat que la Maif s’appuie aujourd’hui, via sa filiale Altima, pour présenter une nouvelle offre d’assurance automobile collaborative, et un par...
  • Assurances
  • Innovation
  • 20.06.2018

L’assurance auto se tarifie à la minute avec Altima

Altima par Maif, présente son idée de l’assurance en Pay As You Drive. Son modèle « à la minute » pousse toujours plus loin la flexibilité et la personnalisation. Ce contrat fait notamment suite au lancement de la première assurance collaborative pou...
  • Mobilité
  • Assurances
  • 30.04.2019

Tesla s’apprête à lancer une assurance

LES FAITS Lors de la publication des résultats trimestriels de Tesla, Elon Musk a annoncé le lancement d’une nouvelle assurance automobile, d’ici le mois de juin. Objectif : proposer un contrat incluant l’Autopilot dans son calcul de ri...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus