Banque mobile : Zero Financial lève 20 M$

Banque mobile : Zero Financial lève 20 M$

LES FAITS

  • La jeune pousse américaine, qui réinvente les cartes de crédit au profit des Millennials, annonce avoir réussi une levée de fonds de 20 millions de dollars.
  • La jeune pousse américaine, qui réinvente les cartes de crédit au profit des Millennials, annonce avoir réussi une levée de fonds de 20 millions de dollars.
  • Le tour de table a été mené par New Entreprise Associates (NEA) avec la participation de SignalFire, Nyca Partners, Eniac Ventures et d’autres.
  • Objectif : la Fintech a lancé la version bêta de sa solution en novembre dernier ; l’objectif de ce nouveau financement est d’accélérer l’intégration des plus de 200 000 utilisateurs inscrits sur sa liste d’attente.  
  • Quelle offre ? Fondée en 2016 et basée à San Francisco, la FinTech propose une offre bancaire mobile conçue pour associer les avantages des cartes de débit à ceux des cartes de crédit. Elle comprend une carte Mastercard baptisée Zerocard, un compte courant sous le nom de Zero Checking et une application mobile qui permet entre autres de faciliter le suivi des transactions par une vue unifiée du compte et de la carte.
  • Comment ça marche ?

            --> L’offre d’entrée est la carte Quartz qui propose un cash-back de 1 % (sans plafond et valable sur tous les achats).

            --> Lorsque le client parraine un ami ou un proche, il passe à la carte Graphite, avec un cash-back de 1,5 %. 

            --> Le deuxième niveau de parrainage correspond à la Magnesium, qui offre 2 % de cash-back et le dernier à la Carbone avec 3 % de remise.

  • Partenaires : Zero Financial a noué un partenariat avec WebBank pour l’émission de Zerocard. Les dépôts du compte sont quant eux détenus par Evolve Bank & Trust et assurés par la FDIC.
  • La FinTech ne facture aucun frais de tenue de compte ni de commission en cas de découvert non autorisé à titre d’exemple.

ENJEUX

  • Une première ? La jeune pousse américaine se targue d’être la première FinTech à proposer un programme de carte de crédit avec récompenses combiné à un compte courant. Ce qui fait, selon elle, défaut dans les comptes bancaires classiques et les cartes de débit.
  • Toute la proposition de valeur repose sur son application mobile iOS, qui permet de bénéficier d’un solde unique, agrégeant à la fois les dépôts réalisés sur le compte et les dépenses faites avec la carte. Autre originalité, le cash-back non plafonné, qui augmente avec le parrainage.  
  • Une cible privilégiée. La start-up envisage de commercialiser sa carte auprès des Millennials, soucieux de leur solvabilité, et qui semblent peu à peu se détourner des cartes de crédit par peur de se trouver dans une spirale d’endettement. Cette même cible cherche par ailleurs à être récompensée pour ses achats.

MISE EN PERSPECTIVE

  • A l’automne 2017, Zero Financial annonçait une levée de fonds de 7 millions de dollars. Le nouvel investissement porte son financement total à 35 millions de dollars.  
  • Il y a deux mois, le géant américain Apple annonçait le lancement de sa carte Apple Card liée aussi à un programme de cash-back, offrant une remise immédiate de 1 %. La FinTech dit toutefois proposer plus d’avantages, comme en témoigne les simulations qu’elle propose.

Estimation du montant du cash-back pour des dépenses annuelles de 30 000 $ et des dépôts de 30 000 $ : 1 425 $ avec une carte Carbone (niveau le plus élevé de parrainage)

Actualitées liées

  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 21.03.2018

Lydia se lance dans l’agrégation

La start-up française au million d’utilisateurs continue d’étoffer sa gamme de solutions, comme le démontrent ses deux dernières annonces. La première concerne l’évolution de son application bancaire pour devenir une offre qu’elle qualifie de « métab...
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 27.03.2019

Apple se lance à fond dans les services

LES FAITS A l’occasion de sa dernière keynote, Tim Cook a présenté les derniers dispositifs mis en place par Apple pour se recentrer sur les services. Un virage qui amorce un véritable changement de modèle.
  • Paiement
  • 21.05.2018

Revolut lance le paiement de proximité

La première licorne des néo-banques en Europe ne cesse de croître. Après avoir lancé un service d’épargne de projet multidevises le mois dernier, la start-up britannique décide d’étendre son offre de paiement Peer-to-Peer. Revolut a lancé pour cela u...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus