BBVA Compass lance le crédit express full-digital

BBVA Compass lance le crédit express full-digital

La filiale américaine du groupe espagnol vient de présenter la version digitale de son service de prêt à la consommation « express » qui sera destiné aux clients et non-clients de la banque. BBVA mise sur le digital pour distribuer ses prêts mais aussi apporter plus de rapidité et de fluidité aux demandeurs.  

L’offre est baptisée « Express Personal Loan ». Il s’agit d’un prêt non garanti dont le montant peut varier entre 2 000 et 35 000 dollars et atteindre les 100 000 dollars si la souscription se fait en agence. Il peut également servir à financer un regroupement de crédits. Particularité notable, la solution est totalement multi-canal. Les souscripteurs peuvent faire la demande de prêt depuis le site BBVACompass.com, via leur mobile ou en se présentant à l’agence.  

Pour les clients éligibles seule une signature est requise, ceux qui détiennent un compte courant auprès de BBVA Compass pourront bénéficier d’une réduction de 1 % sur le taux d’intérêt appliqué. Ce dernier est déterminé sur la base de plusieurs facteurs dont l’éligibilité au prêt, le montant et la durée du crédit. Pour les non-clients, BBVA propose une phase de pré-qualification avec interrogation (soft) du score de crédit pour déterminer l’éligibilité.

La banque ne communique pas sur la phase d’évaluation mais précise que l’octroi est rapide. La réponse à la demande de crédit est quasi-instantanée et le versement des fonds peut se faire le jour même (en cas d’accord).

Mise en perspective : Les banques font le pari de l’instantanéité

D’après l’étude « Fact and fiction : FinTech Lender » menée par TransUnion, les FinTech détiennent une part de 32 % sur le marché américain des prêts personnels en 2017 (en termes d’encours) contre 29 % pour les banques. Consciente du fort potentiel du marché du crédit à la consommation aux Etats-Unis et de l’évolution des attentes des clients face à cette concurrence, BBVA Compass multiplie les innovations sur tous les canaux.

D’autres banques misent sur cette instantanéité. C’est le cas de La Banque Postale, qui teste depuis quelques jours un système d’acceptation quasi-immédiate des prêts à la consommation, à la différence notable qu’il ne s’adresse qu’aux clients connus de la banque. En Thaïlande, c’est SCB qui s’est appuyée sur des techniques d’apprentissage automatique pour prêter instantanément à ses clients.   

BBVA est l’une des banques les plus observées pour sa stratégie FinTech. Afin de garder un temps d’avance sur ses concurrents, elle investit dans les meilleures start-up du secteur. Aujourd’hui elle confirme vouloir s’appuyer sur ces partenariats afin d’améliorer son expérience client. Elle vient d’ailleurs tout récemment d’investir dans solarisBank et Atom Bank.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 26.03.2018

Orange Bank lève le voile sur son offre de crédit

Prévue au départ pour l’automne 2017, le service de crédit à la consommation made in Orange est désormais disponible à tous les clients de la banque mobile. La banque promet un prêt personnel simple à obtenir et un parcours client fluide, mais réserv...
  • Crédit
  • Innovation
  • 22.03.2018

Credit.com : du comparateur à l'agrégateur

Les services d’agrégation de comptes bancaires, voire de services financiers, se sont multipliés ces derniers mois et deviennent familiers aux consommateurs. Après les assureurs, ce sont les acteurs du crédit qui s’engouffrent dans la brèche. C’est l...
  • Crédit
  • Innovation
  • 13.02.2018

FinFrog : le micro-prêt 100 % mobile

Les acteurs de la microfinance tirent parti des technologies numériques pour réinventer leur modèle de distribution. C’est le cas de FinFrog qui s’est récemment lancé dans le full mobile. La jeune pousse française, spécialisée dans le micro-prêt, pro...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus