BNP Paribas Wealth Management personnalise les conseils en investissement

BNP Paribas Wealth Management personnalise les conseils en investissement
BNP Paribas Wealth Management personnalise les conseils en investissement

En accord avec sa stratégie de renouvellement de l’expérience client, BNP Paribas Wealth Management présente un nouvel outil mobile de recommandation d’investissement. Il se distingue en s’appuyant sur l’expertise de conseillers humains, bannissant les bots et l’automatisation.

Le nouveau service d’investissement proposé par BNP Paribas Wealth Management a été baptisé myAdvisory. Il se distingue dans un premier temps par son canal d’accès : le smartphone. Un moyen simple pour consulter les informations publiées par la banque sur les tendances d’investissement.

Mais la banque dote aussi myAdvisory de fonctionnalités dédiées aux échanges instantanés. Les utilisateurs pourront ainsi communiquer en direct avec des spécialistes de l’investissement via une plate-forme sécurisée. Après un paramétrage fin, le client recevra des conseils d’investissement personnalisés. Ces conseils pourront donner lieu à des simulations afin qu’il visualise l’impact sur son portefeuille. Un chat sera aussi ouvert pour faciliter les discussions avec leur conseiller.

Le troisième volet caractéristique de myAdvisory concerne sa promesse de personnalisation. BNP Paribas Wealth Management précise que les informations remontées à ses clients seront adaptées à leurs habitudes de placement, à leur appétence au risque et à la stratégie définie avec leur conseiller. Par souci de réactivité, les recommandations leur seront communiquées par SMS.

Analyse : BNP Paribas Wealth Management prend le contrepied des robo-advisors

La banque avait annoncé ce lancement en début d’année ; après des tests réalisés en Suisse, myAdvisory prend désormais sa place en France. Il faut souligner que cet assistant de poche est aussi le fruit d’une démarche de co-création avec ses clients, fait encore rare sur le marché de la banque privée.

Ces derniers mois ont été marqués par la multiplication des robo-advisors. Ces outils technologiques basés sur l’analyse de données promettent l’association de l’automatisation et de la personnalisation dans le conseil en investissement. Sur ce marché en pleine effervescence, de nombreux acteurs de la FinTech se sont lancés (OpenInvest et Yomoni par exemple). Plus récemment, ils ont aussi été rejoints par les banques, qui ont développé leurs propres services de robo-advisors (à l’image d’OCBC).

Pour répondre à la menace qui pèse sur la banque privée, BNP Paribas Wealth Management a choisi une autre voie que celle de l’automatisation : avec myAdvisory elle valorise le conseil humain tout en adoptant la réactivité du chat par mobile.

 

Actualitées liées

  • Innovation
  • Investissement
  • 21.09.2018

BNP Paribas se tourne vers la finance comportementale

Pour optimiser la performance des portefeuilles boursiers, les coachs financiers en ligne et les robo-advisors fleurissent. Et si au lieu de se fier à leur propre évaluation, les investisseurs s’appuyaient non pas sur une intelligence artificielle ra...
  • Innovation
  • 01.03.2017

OpenInvest : le robo-advisor éthique

La start-up OpenInvest a lancé un robo-advisor éthique, qui permet aux investisseurs de personnaliser leur portefeuille, en éliminant les entreprises qui ne correspondent pas à leurs valeurs.  
  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • 11.06.2018

Néo-banque : Revolut s’attaque au marché scandinave

La FinTech britannique, qui s’est implantée en Suède en février dernier, accélère la conquête des clients nordiques en élargissant sa gamme de services financiers. Revolut, qui affirme avoir franchi le cap des deux millions d’utilisateurs en Europe,...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus