Bundll, nouvel outil de paiement différé

Bundll, nouvel outil de paiement différé

LES FAITS

  • Suite à la publication de ses résultats, le fournisseur australien de services financiers, Flexigroup, a dévoilé un nouveau produit de paiement différé, baptisé Bundll, dont le lancement officiel est prévu pour fin 2019. Celui-ci est associé à Mastercard.
  • Bundll repose sur le modèle du « Buy now, Pay later », adossé à une carte de débit virtuelle Mastercard. Elle donne accès à une réserve pouvant aller jusqu’à 1 000 dollars, dans la limite de laquelle tous les achats réalisés peuvent être différés de 15 jours.

  • Fonctionnement :

    • Après s’être inscrits via l’application mobile, les clients obtiennent une carte virtuelle Mastercard.
    • Celle-ci peut être incluse dans un wallet, comme Apple Pay ou  Google Pay.
    • Aucun frais de tenue de compte ou intérêt ne sont appliqués.
    • Toutes les semaines, les paiements réalisés avec Bundll sont agrégés (dans la limite du montant attribué à l’ouverture de compte) ; les utilisateurs disposent ensuite d’un délai de deux semaines pour régler ce montant.
    • Aucune vérification préalable quant à leur score de crédit n’est réalisée. En revanche, les informations personnelles communiquées permettent de déterminer le montant de l’enveloppe disponible.  
    • Par ailleurs, les clients peuvent retarder leurs paiements de deux semaines supplémentaires moyennant des frais de 5 dollars.
    • Enfin, ils peuvent si besoin disposer d’un étalement en 6 échéances sur 3 mois, moyennant 5 % du montant étalé.

ENJEUX

  • Cibler les Millennials. Par le biais de cette initiative, Bundll a pour intention de s’adresser particulièrement aux Millennials, qui sont à la recherche de moyens de paiement flexibles, disponibles instantanément, lorsqu’ils le souhaitent.

  • Se démarquer de la concurrence. La solution est pensée pour régler les achats du quotidien (nourriture, sorties, transports), contrairement à des acteurs tels qu’Afterpay dont la solution de paiement est plutôt utilisée pour des achats importants ou ponctuels. C’est aussi l’articulation entre le différé gratuit et le paiement à crédit qui fait l’originalité de cette solution, qui, là encore, privilégie la flexibilité.

  • Affirmer sa position. En s’associant à Mastercard, Flexigroup apporte une réelle crédibilité à son produit, qui dispose ainsi d’un réseau d’acceptation universel ; un véritable levier de fidélisation des consommateurs australiens.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Flexigroup élargit le cercle des FinTech qui proposent des solutions de paiement du type « Buy now, Pay later », à l’image d’Afterpay mais aussi de Sezzle ou Klarna avec sa solution « Slice it ».

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 17.05.2018

Afterpay, désormais à la conquête du marché américain

Après l’impact positif de son activité « Buy now – Pay later » en Australie, Afterpay se lance à la conquête du marché américain avec pour principal partenaire Urban Outfitters (l’un des plus grands détaillants de mode aux Etats-Unis). L’activité ser...
  • Crédit
  • Innovation
  • 23.11.2017

Amazon adopte (enfin) le paiement en plusieurs fois

En partenariat avec Cofidis Retail, le géant de l’e-commerce propose une nouvelle facilité de paiement sur sa plate-forme Amazon.fr ; il permet à ses utilisateurs de régler leurs achats en quatre échéances égales sur une période de 90 jours. Les clie...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus