De nouveaux soutiens pour Apple Pay en France

Lydia et N26 ont annoncé qu’elles proposeraient Apple Pay sur le marché français dès la fin de l’année. Une nouvelle étape pour l’implantation de ce service qui ne dispose pour l’heure que de peu de partenaires bancaires pour s’installer en France.

Apple Pay va pouvoir s’appuyer sur une nouvelle génération de partenaires pour poursuivre ses déploiements en France. Lydia et N26 proposeront ce service à leurs clients d'ici fin 2017. Il s’agit pour ces nouveaux entrants de diversifier leurs offres tout en poursuivant leur développement face aux banques traditionnelles.

N26 décrit cette décision comme un moyen d’accélérer sa croissance et de parvenir à fédérer 100 000 clients en France. Elle rapporte pour l’heure 3 000 nouveaux inscrits chaque semaine.

Lydia, de son côté, insiste sur le rôle d’Apple Pay pour booster sa carte de paiement. Aussi, en tant qu’outil tout-en-un, le service d’Apple devrait l’aider à fidéliser ses clients existants (soit près de 900 000 utilisateurs).

Notre analyse - Apple Pay veut séduire les néo-banques

Ces annonces suivent de près celle du Crédit Mutuel Arkéa dont le réseau entier (et sa banque en ligne Fortuneo) proposera Apple Pay d’ici fin 2017. Depuis son arrivée en 2016, le service de paiement d’Apple est parvenu à fédérer deux grands groupes bancaires traditionnels en France : BPCE avait été la première à se lancer. Sa liste d’alliés inclut aussi Carrefour Banque, Orange Cash, Boon et Edenred.

Malgré ces accords, il peine encore à fédérer les banques et est confronté aux offres proposées par ses partenaires potentiels (Paylib par exemple). Sans oublier celles alliant distributeurs et établissements financiers, dont Lyf Pay (fusion de Fivory et Wa!, qui regroupe Crédit Mutuel-CIC, Oney, Auchan, Total, Mastercard, BNP Paribas et Carrefour).

L’enjeu pour Apple est donc de séduire aussi les nouveaux entrants en quête de services additionnels et qui font eux-mêmes face à la concurrence des acteurs historiques. Du côté de la néo-banque N26, des préparatifs de lancement sont d’ailleurs aussi en cours sur le marché espagnol. Dans le même ordre d’idée, la banque britannique Starling a fait office de pionnière sur le marché des néo-banques en intégrant Apple Pay dès ce mois-ci.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus