Destacame lève des fonds pour développer un nouvel outil de scoring

Destacame lève des fonds pour développer un nouvel outil de scoring

Destacame vient de boucler une levée de fonds dédiée au développement de son outil de scoring. Cette start-up chilienne a en effet créé un outil innovant dédié aux sous-bancarisés, s’appuyant notamment sur un algorithme inédit.

La start-up Destacame a commencé l’année 2017 en bouclant une levée de fonds auprès de Business Angels et d’Accion Venture Lab, un groupe spécialisé dans le soutien des start-up travaillant sur les thèmes de l’inclusion financière. Destacame est une FinTech à l’origine d’un système de scoring alternatif. Cette levée de fonds lui permettra de se développer au Chili et au Mexique.

La start-up a développé un algorithme capable d’analyser un certain nombre de données et d’y inclure les paiements de factures des emprunteurs. Il permet ainsi de prendre en compte l’historique des factures payées en temps et en heure. Pour accéder au service, les emprunteurs doivent disposer d’un numéro de téléphone valide, de deux relevés de compte bancaire et d’une ancienneté d’au moins 6 mois dans le logement actuel. Le score optimum est attribué si le client a payé sans incident ses factures des 12 derniers mois.

L’offre est accessible aux particuliers et aux petits entrepreneurs. Elle s’adresse en particulier aux emprunteurs considérés comme les plus risqués, aux sous-bancarisés et, plus globalement, aux demandeurs de prêt ne parvenant pas à obtenir de financement via les canaux et organismes traditionnels.

Analyse : Créer un historique de crédit aux non-bancarisés

Depuis son lancement en 2015, Destacame a capté 170 000 utilisateurs et géré 10 000 demandes de prêts. Alors que le Chili dispose d’un fichier positif, les non-bancarisés restent exclus du prêt. C’est à cette situation que Destacame veut remédier en leur créant un historique de crédit à partir du paiement des factures récurrentes.

Pour faire évoluer les outils de scoring, d’autres initiatives ont été prises. Baidu a par exemple investi dans la FinTech ZestFinance afin de profiter des dernières avancées du machine learning et mettre ses données de navigation à profit dans les outils de scoring. Les données mobiles sont aussi utilisées à cet effet, une option notamment choisie par Capital One.  

Destacame travaille avec des acteurs spécialisés dans l’inclusion financière, afin de  respecter les droits de ses emprunteurs. Car les dérives existent, à l’image de l’initiative de Crédilikeme, une FinTech Mexicaine qui basait l’acceptation de prêt sur le nombre de « likes » obtenus par les amis de l’emprunteur.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 30.05.2017

Affirm réfléchit à une nouvelle carte de crédit

La Fintech américaine Affirm, spécialisée dans les prêts à la consommation et le paiement en n fois, prévoit d’ajouter à son offre une carte de crédit pour les achats quotidiens. L’idée est  d’éviter l’abandon de panier et de fluidifier l’achat sur m...
  • Crédit
  • Innovation
  • 10.08.2017

Revo simplifie l’octroi du crédit conso en magasin

Avec la montée en puissance des Big Data, plusieurs FinTech cherchent à élargir les critères traditionnels d’octroi de crédit et donc à affiner les outils traditionnels de scoring. C’est ce que propose Revo, une FinTech russe spécialisée dans le créd...
  • Crédit
  • Innovation
  • 01.06.2017

Upstart automatise le crédit grâce au machine learning

A l’heure de la transformation numérique, les établissements de crédit historiques regardent de plus en plus du côté de l’intelligence artificielle. Face à la frilosité de certaines banques, les acteurs alternatifs mettent tout en œuvre pour facilite...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus