Didi Kuaidi veut financer les VTC

La banque chinoise China Merchants Bank vient de passer un accord avec le groupe de VTC Didi Kuaidi pour proposer des offres de financement de véhicules à ses  chauffeurs. Un service dédié qui s’adapte aux besoins du marché des VTC et une banque qui fait preuve de pragmatisme.

China Merchants Bank vient d’investir 200 millions dollars dans le développement de l’activité de la start-up Didi Kuaidi. Cette dernière propose un service de VTC sur le modèle d’Uber.

Au-delà de cet investissement, la banque s’engage dans le même temps à ouvrir ses services aux besoins spécifiques liés à cette activité. Les clients de la banque pourront désormais payer leurs courses avec leur carte de crédit et les chauffeurs bénéficieront de crédits pour financer leur véhicule.

Didi Kuaidi avait déjà reçu le soutien financier d’Alibaba et de l’opérateur Tencent pour son déploiement

Notre analyse: Nouveaux usages, nouveaux services

Alors qu’une nouvelle grève des taxis marque l’actualité française, les innovations tournant autour du marché des VTC se multiplient. Au-delà des changements dans la mobilité, les VTC participent au bouleversement des offres de crédit et d’assurance associées aux véhicules, qui nécessitent d’être adaptées aux nouveaux usages.

En effet, outre l’exemple de Didi Kuaidi, d’autres initiatives d’Uber illustrent à quel point le marché des VTC participe à l’émergence de services innovants. En matière de paiement notamment, Braintree annonçait en fin d’année passée son intention de permettre aux utilisateurs américains de Facebook Messenger de commander et régler leurs courses Uber depuis leur mobile.

Sur le crédit, Uber et Zopa signaient déjà un partenariat en mai 2015 autour du P2P lending pour financer les véhicules des chauffeurs. Cette fois c’est une banque traditionnelle qui s’en charge. Allianz veut pour sa part assurer les chauffeurs Uber depuis juin 2016.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus