Famoco : un boîtier universel pour remplacer les TPE ?

Famoco : un boîtier universel pour remplacer les TPE ?

Famoco, société française spécialisée dans le sans contact NFC, annonce une levée de fonds de quatre millions d’euros, dédiée à l’amélioration de ses produits et à une augmentation de ses forces de vente. Cet acteur mise sur un boîtier sans contact universel dédié aux entreprises.

Famoco est à l’origine d’un lecteur NFC uniquement dédié aux professionnels : ce dispositif rassemble plusieurs applications parmi lesquelles le paiement, le rechargement de titres de transport, le contrôle d’accès, etc. Pour l’encaissement, ce boîtier sous Android est présenté comme une alternative aux TPE et smartphones. 15 000 commandes auraient déjà été effectuées, pour un coût de 100 euros le boîtier.

La start-up compte parmi ses investisseurs Hi Inov, le fonds ambition numérique de la Banque Publique d'Investissement et le fonds de capital-risque Aurinvest. Famoco insiste particulièrement sur le rôle clef de l’investissement de Bpifrance, qui confère davantage de visibilité et de crédibilité à son service, malgré son statut de jeune start-up.

Notre Analyse : Entrer sur le marché du NFC sous l’angle du BtoB

Devant le très lent décollage du marché du sans contact en BtoC, Famoco a fait le choix de se spécialiser sur un segment où les besoins sont plus clairement exprimés, celui des professionnels. Famoco entend ainsi s’imposer face à ses concurrents en misant sur l’argument prix. Son boîtier revient en effet moins cher qu’un smartphone, coûteux et a priori plus fragile, ou qu’un TPE.

Outre ses ambitions nationales, cette start-up prévoit, à terme, des déploiements dans d’autres pays. Elle espère parvenir à vendre 50 000 boîtiers d’ici fin 2016.

Famoco devra cependant faire face à des géants déjà bien implantés et, eux aussi, ouverts à des contextes d’interaction très divers. A noter toutefois que le stock de lecteurs Famoco sur amazon.fr est à ce jour (8 juillet) épuisé.

Actualitées liées

  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 14.05.2020

Market Pay distribue son offre en marque blanche

LES FAITS La FinTech du groupe Carrefour, Market Pay, a annoncé la commercialisation de ses services de paiement en marque blanche. Objectif : proposer sa plate-forme de paiement à des clients BtoB et les accompagner dans le déploiement...
  • Cartes de paiement
  • Paiement
  • 19.06.2017

Morning fait un come-back remarqué

Quelques mois après sa reprise par la Banque Edel et après avoir mis un bémol à l’enthousiasme des FinTech françaises, la néo-banque toulousaine annonce sa nouvelle stratégie. La start-up occitane a présenté quatre nouvelles offres affinitaires, ados...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus