Izikare numérise l’assurance santé en Afrique

LES FAITS

  • Une nouvelle solution numérique vient de voir le jour sur le marché de la santé. Sa promesse ? Permettre aux membres de la diaspora africaine en France de souscrire une assurance santé pour leurs proches et, ainsi, d’assurer les familles africaines et de simplifier la gestion et le paiement de leurs interventions médicales.  
  • Izikare se présente comme une application mobile qui sera disponible au téléchargement depuis certains pays. Des demandes de devis pourront aussi être réalisées en ligne sur le site du service.
  • Présentée comme une offre familiale, cette assurance numérique permet à ses utilisateurs de gérer la santé de tous les membres de la famille.
  • Fonctionnalités : 
    • une couverture pour éviter les avances de frais médicaux ;
    • la souscription et la signature numériques ;
    • la consultation du carnet de santé des membres de la famille ;
    • des prises de RDV à distance ;
    • la géolocalisation des praticiens ;
    • des téléconsultations ;
    • ...
  • Parmi les soutiens financiers sur lesquels peut compter Izikare, l’incubateur de HEC et Station F.

CHIFFRES-CLES

  • Tarif : de 0,5 € à 1,60 € par jour
  • Des plafonds annuels de remboursement fixés entre 2 300 € et 30 000 €
  • Les médecins facturent 80 % du coût des soins des assurés à Izikare, les assurés s’acquittent ensuite des 20 % de reste à charge
  • 700 médecins référencés
  • 900 centres de santé
  • 600 pharmacies
  • 12 pays couverts

 

ENJEUX

  • Etendre le cash-to-goods au secteur de l’assurance : nombre sont les sociétés qui opèrent sur ce segment, notamment via des moyens de paiement prépayés, qui permettent de s’assurer que l’argent destiné à un bien est correctement utilisé. L’objectif d’Izikare est de répliquer ce modèle pour l’adapter au secteur de l’assurance.
  • Aller au-delà de l’assurance pour créer un PFM dédié à la santé : Izikare est un service présenté comme complet, associant l’assurance à de nombreuses fonctionnalités pratiques pour gérer la santé des familles, y compris à distance.
  • Tabler sur la solidarité : pour soutenir son modèle, Izikare compte sur la prise en charge, par la diaspora africaine, de la santé de leur famille présente sur le territoire africain. La diaspora africaine est à l’origine de plus de 70 milliards de dollars investis par an en Afrique.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Izikare est lancée par la société Afripamed immatriculée à Paris et régie par le Code des Assurances et l’ACPR.  
  • En Afrique, le ratio est de 0,8 médecin pour 10 000 habitants, contre 32 pour les pays de l’OCDE. Moins de 5 % des populations (sur plus d’un milliard de personnes) ont accès à un système d’assurance santé ou de sécurité sociale. Ces chiffres évocateurs sont mis en avant par Afripamed pour traduire toute la pertinence de son service.
  • Dans un domaine proche, la société Bwam, créée en 2018, permet aux membres de la diaspora d’acheter pour leur famille des biens de première nécessité, notamment des médicaments en effectuant le paiement directement aux pharmacies.
  • Dans le secteur de l’assurance, Moonshot-internet a récemment annoncé un partenariat avec Djoba-cash, pour permettre l’achat de tickets prépayés valables pour l’achat d’une assurance retard de vol.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus