La start-up Buzzmove base l’assurance habitation sur la Blockchain

La start-up Buzzmove base l’assurance habitation sur la Blockchain

La start-up britannique BuzzMove, à l’origine d’un service de comparaison des entreprises de déménagement, travaille actuellement au lancement d’un nouveau service. Baptisé BuzzVault, il s’appuiera sur la Blockchain pour aider les propriétaires immobiliers à inventorier leurs biens pour mieux les protéger.

BuzzVault se présente sous la forme d’une application mobile. Encore en cours de développement, elle vise à permettre aux propriétaires de réaliser simplement, depuis leur smartphone, un inventaire de leurs biens immobiliers et mobiliers.

Données concernant leur domicile, liste du mobilier, factures et photographies du matériel électronique, des vêtements, bijoux ou objets d’art… Autant de données pouvant être stockées dans l’application BuzzVault grâce à son coffre-fort numérique. Les utilisateurs de l’application seront ensuite en mesure de réaliser une demande d’assurance en un clic pour tout ou partie de leurs biens. Un chatbot leur permettra dans un second temps de réaliser des déclarations de sinistre. La technologie Blockchain est ici utilisée pour suivre l’ensemble des déclarations.

BuzzVault a conclu un partenariat numérique avec Munich Re afin de concrétiser ses ambitions sur le marché de l’assurance habitation. Son offre doit être lancée sur le marché au troisième trimestre 2018.

Mise en perspective : Blockchain et assurance, une alliance de plus en plus crédible

L’intégration de la technologie Blockchain au marché de l’assurance s’adapte désormais à tous les types de couvertures. Un premier exemple porté par une autre start-up de l’AssurTech, SafeShare, initiait la tendance en mars 2016. A cette époque, la technologie Blockchain s’adaptait à l’économie collaborative en suivant les transactions des utilisateurs du service de bureaux partagés Vrumi.

Depuis, ses applications se sont diversifiées. En 2016, le cabinet de conseil Deloitte, la start-up Stratumn et le fournisseur de paiement Lemon Way lançaient ensemble un bot dédié à l’assurance, dans une relation contractualisée via la Blockchain. Un chatbot baptisé Kevin permettait plus tard d’assurer les transactions entre particuliers en Australie.

La Blockchain a aussi été testée pour répondre aux problématiques de mobilité : AXA assure par exemple les retards d’avion grâce à cette technologie ; WeProov l’utilise pour faire l’état des lieux d’un véhicule et le certifier. Aujourd’hui, avec BuzzVault, la Blockchain démontre son adaptabilité à l’assurance habitation. A l’exception de la technologie, cette offre rappelle celle  Maif et Valoo (anciennement CBien).

 

 

Actualitées liées

  • Assurances
  • Crédit
  • Innovation
  • 18.12.2017

Cdiscount se lance dans l’assurance-emprunteur

Cdiscount, la filiale d’e-commerce de Casino, profite de l’ouverture du marché des assurances de prêts immobiliers pour faire un pas de plus dans le monde de la finance. En partenariat avec Utwin Assurances, Banque Casino table sur Cdiscount afin d’i...
  • Assurances
  • Innovation
  • 09.03.2018

CBien devient Valoo et assure à la demande avec Maif

L’offre à l’origine de Valoo était lancée en septembre 2016 par la Maif suite à sa prise de participation dans la start-up CBien. Cette offre d’inventaire des objets depuis une application mobile change aujourd’hui de nom. Rebaptisée Valoo, le servic...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus