Leeto lève des fonds pour moderniser les CE

Leeto lève des fonds pour moderniser les CE

LES FAITS

  • La jeune pousse française, spécialisée dans la digitalisation des données d’entreprise, vient d’annoncer avoir réussi une levée fonds de 2 millions d’euros.
  • Le tour de table a été mené par le fonds d’investissement Founders Future avec la participation de nombreux business angels dont Vincent Luciani d’Artefact, Thomas Rebaud de Meero et Benjamin Netter d’October.
  • Objectif : moderniser les comités d’entreprise.   
  • Lancée en 2018, la jeune pousse parisienne propose une solution SaaS à destination des comités d’entreprise. Elle leur permet notamment de gérer en temps réel les avantages proposés comme les réductions négociées auprès des partenaires, les remboursements d’activités sportives, etc.
  • Business Model : Leeto coûte aux entreprises 3 euros par employé et par mois.
  • Parmi ses clients :

           

  • Une carte prépayée Mastercard sera proposée avant la fin de l’année en cours pour permettre aux salariés de profiter au quotidien des avantages négociés par leur entreprise. 

ENJEUX

  • Captation de clients. La réforme du code de travail devrait entraîner la création de 120 000 nouveaux CSE, ce qui représenterait 13 millions de salariés. Il y a par conséquent une vraie opportunité. Elle viserait dans un premier temps les start-up et PME de plus de 11 salariés qui entendent adopter un comité social et économique dès début 2020.
  • De fortes ambitions. Cet apport en financement devrait permettre à la FinTech de renforcer son équipe qui comprend, jusqu’à aujourd’hui, 10 collaborateurs. C’est aussi l’occasion pour la start-up d’accélérer le développement de sa carte de paiement destinée aux salariés.  

MISE EN PERPSECTIVE

  • Dans l’Hexagone, Comitéo s’adresse également aux comités d’entreprise. Elle leur dédie une plate-forme logicielle intégrant des fonctionnalités métiers et une marketplace qui référence de nombreuses offres.
  • Comitéo a été acquise par Natixis en février 2018. Elle a par la suite étoffé sa gamme de services pour se positionner en guichet unique auprès des comités d’entreprise. La jeune pousse parisienne signe, quant à elle, sa première levée de fonds et tente de se trouver une place sur ce marché en s’appuyant sur les avantages du prépayé dans un contexte de plus en plus digital.

Actualitées liées

  • Cartes de paiement
  • Paiement
  • 31.07.2018

Emission de cartes : Stripe veut séduire les entreprises

La plate-forme de paiement en ligne muscle son offre de services avec le lancement d’une nouvelle plate-forme dédiée à l’émission des cartes. La licorne californienne s’adresse aux entreprises cherchant à émettre des cartes de débit ou de crédit, aus...
  • Crédit
  • Affacturage
  • 10.11.2016

Arex lance une place de marché pour l’affacturage

Une start-up baptisée Arex vient de réaliser une levée de fonds qui devrait lui permettre de lancer au Royaume-Uni sa marketplace déjà opérationnelle en Finlande. Arex digitalise les métiers de l’affacturage, mais va plus loin avec le principe de la...
  • Paiement
  • 13.09.2019

Stripe lance sa carte de crédit corporate

LES FAITS A l’occasion de sa conférence annuelle, qui se tient à San Francisco, le spécialiste du paiement en ligne, a annoncé le lancement de sa carte de crédit professionnelle destinée aux entreprises ayant une activité en ligne.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus