Libeo et QuickBooks combinent comptabilité et paiement

LES FAITS

  • Le fournisseur de logiciels et services pour la gestion des petites entreprises Intuit, filiale de l’américain Quickbooks, et la plate-forme de paiement entre entreprises, Libeo, ont signé un partenariat stratégique.
  • Objectif : améliorer le processus de gestion des factures.      
  • Utilisé par plus de 6 millions de clients dans le monde, QuickBooks s’est rapidement imposé sur le marché français. De son côté, Libeo souhaite s’imposer dans l’écosystème grâce à sa technologie qui fluidifie et sécurise les paiements entre entreprises.
  • Au travers de ce partenariat, QuickBooks devrait s’enrichir de la fonctionnalité de paiement de Libeo afin de permettre à ses utilisateurs de gérer l’ensemble du cycle d’achat, de la collecte à la réconciliation en passant par le paiement.
  • Comment ça marche ?
  • La connexion entre les deux plates-formes se fait par API, sans besoin en développement technique.
  • L’import des factures fournisseurs comptabilisées dans QuickBooks vers Libeo s’opère sans ressaisie.
  • L’utilisateur peut alors déclencher les règlements sans IBAN, en renseignant uniquement l’e-mail du fournisseur.
  • Une fois les factures payées avec Libeo, le statut est automatiquement mis à jour dans QuickBooks.  
  • L’intégration limite les erreurs humaines, notamment les doublons, et automatise le contrôle des règlements.

ENJEUX

  • Une proposition de valeur. Grâce à ce partenariat, le groupe propose désormais une solution unique sur le marché, alliant l’expertise de la gestion comptable de QuickBooks et la solution innovante de paiement en un clic de Libeo. Cela est un facteur de différenciation important.  
  • Une expérience optimisée. Les experts-comptables peuvent désormais proposer une offre comptable et financière full service, de la dématérialisation au paiement. Ils pourront par conséquent gagner du temps sur la comptabilisation des opérations et se concentrer ainsi sur l’accompagnement et le conseil.

MISE EN PERPSECTIVE

  • Il y a trois mois, la jeune pousse parisienne annonçait une levée de fonds de deux millions d’euros afin d’accélérer sa croissance et renforcer sa présence sur le marché. Son partenariat avec QuickBooks s’inscrit dans cette même perspective.  
  • A l’image de Libeo et QuickBooks, le logiciel de gestion des ventes Sellsy s’était rapproché de la FinTech dématérialisant les paiements récurrents, GoCardless, pour proposer à ses clients de gérer la facturation et les prélèvements grâce à un même outil.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus