Location : Toyota se rapproche à son tour de l’abonnement

Location : Toyota se rapproche à son tour de l’abonnement

LES FAITS

  • Le constructeur japonais vient de présenter sa toute dernière société, baptisée Kinto. Elle porte une nouvelle offre de consommation de l’automobile, basée sur un modèle tout compris inspiré de l’abonnement, à la frontière entre propriété et location.
  • Les utilisateurs peuvent ainsi souscrire un abonnement mensuel pour profiter d’un véhicule pendant trois ans et pouvoir changer régulièrement de modèle en cours de contrat.  
  • Deux options : 
    • Kinto One : accessible en ligne ou dans les concessions, il intègre un système de récompense pour les bons conducteurs. Le prix des abonnements varie entre 400 et 850 euros par mois en fonction du modèle choisi : Prius, Corolla Sport, Alphard, Vellfire ou Crown.
    • Kinto Select : la version haut de gamme du service, ouverte à partir de 1 550 euros par mois pour conduire l’un des six modèles de la marque Lexus proposés (ES300h, IS300h, RC300h, UX250h, RX450h, NX300h). Un changement de véhicule est possible tous les six mois.
  • Les abonnements mensuels couvrent la location mais aussi l’assurance, l’entretien, les taxes liées aux véhicules et les droits d’enregistrement.
  • Kinto est disponible au Japon uniquement, d’abord à Tokyo ; il sera par la suite étendu.

 

ENJEUX

  • Accompagner le recul de la propriété dans les usages des clients de l’automobile : avec Kinto, Toyota soutient l’idée de consommer l’automobile autrement, grâce à un modèle plus flexible et moins contraignant que celui de la simple propriété ou celui de la LLD.
  • Affiner son modèle de location en y intégrant une part de flexibilité : abonnement tout compris, système de récompense des bons comportements au volant et possibilité de changer de véhicule à certains moments clés du contrat ; autant de promesses qui permettent à Toyota d’optimiser l’adéquation entre ses modèles économiques et les attentes de ses clients.  

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • La société Kinto a été en financée par Toyota ainsi que par le plus ancien et vaste conglomérat industriel japonais, Sumitomo.
  • Avec le lancement de Kinto, Toyota vient rejoindre les rangs des autres constructeurs automobiles qui ont cherché à transformer la location d’un véhicule en abonnement. C’est le cas par exemple de Book by Cadillac Access by BMW, Porsche Passport et Care by Volvo. Mais ces formules très haut de gamme peinent à trouver leur modèle, la flexibilité ayant un coût logistique élevé pour le constructeur.
  • Toyota s’en distingue en prévoyant deux options : l’une moins flexible et moins coûteuse ; l’autre qui se rapproche de l’abonnement, mais avec un certain nombre de garde-fous pour en cadrer l’utilisation.

Actualitées liées

  • Mobilité
  • Canaux de distribution - Internet
  • Crédit-bail
  • 28.02.2017

BNP Paribas met son offre de LOA en ligne

BNP Paribas vient de présenter sa dernière offre de location avec option d’achat (LOA) à destination des professionnels. Au-delà du fait que la banque distribuera cette solution sous sa marque propre, elle se distingue aussi par le canal choisi : Int...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus