Néo-banque : Revolut s’attaque au marché scandinave

Néo-banque : Revolut s’attaque au marché scandinave

La FinTech britannique, qui s’est implantée en Suède en février dernier, accélère la conquête des clients nordiques en élargissant sa gamme de services financiers. Revolut, qui affirme avoir franchi le cap des deux millions d’utilisateurs en Europe, cible 150 000 clients en Scandinavie. Elle compte y lancer notamment sa carte premium et ses coffres-forts virtuels Vaults.

Les premières innovations à toucher le marché nordique seront la carte premium de Revolut, qui promet le versement d’un cash-back en crypto-monnaie, et le service de micro-épargne Vaults (arrondi des transactions cartes). Autre fonctionnalité prévue, le paiement entre particuliers baptisé Near Me, dont la spécificité est de permettre des virements entre personnes situées à proximité, détectées par le biais de la géolocalisation.

La start-up londonienne a montré son intérêt pour les marchés nordiques en février dernier avec l’ouverture de son premier bureau  à Stockholm. En quelques mois, Revolut a réussi à convaincre 15 000 utilisateurs danois et espère atteindre les 100 000 d’ici la fin de l’année. En Suède, elle en compte environ 10 000 et ambitionne d’atteindre les 50 000 d’ici à fin 2018.

Pour continuer à accroître son vivier clients, la néo-banque compte étoffer encore sa gamme de services en Europe. Dans ce cadre, des travaux sont déjà en cours pour intégrer un service de robo-advisor et des applications de gestion de patrimoine.

Mise en perspective : Une stratégie ciblée dans les pays nordiques

Doubler son activité, élargir son offre aux produits d’investissement et renforcer sa position sur le marché scandinave. Tels sont les points stratégiques ciblés par la première licorne des néo-banques en Europe, sur le moyen et court terme. Dans la zone nordique, Revolut a déjà adopté une stratégie différenciée selon les pays ciblés. Tout comme partout ailleurs en Europe, elle a analysé les points faibles des offres bancaires locales pour y apporter une réponse ultra-ciblée.

Stockholm est connue pour être un écosystème idéal pour les start-up ; elle a acquis une forte réputation d’innovation, en particulier dans la FinTech. Revolut s’est donc implantée prioritairement en Suède. Elle dit vouloir répondre notamment aux exigences des Millennials.

Dans son expansion agressive dans les pays nordiques, la FinTech londonienne devra faire face aux acteurs locaux de la FinTech, à l’image de Tink, Dreams ou Klarna. La néo-banque londonienne suit d’ailleurs les pas de cette dernière et entend bénéficier d’une licence bancaire afin de soutenir son expansion internationale.  

Actualitées liées

  • Innovation
  • Banque au quotidien
  • 10.04.2018

SoFi : maintenant un compte courant

Brique après brique, la FinTech américaine Sofi construit son offre financière. A la base spécialiste du crédit (refinancement de prêts étudiants), elle s’est engagée ensuite à bouleverser la gestion de patrimoine avant de se lancer aujourd’hui dans...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus