OBCB et StarHub décloisonnent les programmes de fidélité

OBCB et StarHub décloisonnent les programmes de fidélité

La compagnie de communication StarHub vient de concrétiser son rapprochement avec la banque singapourienne OCBC. Au programme de leur collaboration, une plate-forme de fidélisation multi-enseignes et cross-industries. De quoi lever les limites des programmes de fidélité traditionnels.  

OCBC et StarHub ont repensé leur programme de fidélité en permettant aux Singapouriens de profiter de leurs points, récompenses et autres miles auprès de tous les partenaires de leur programme, sans limite de secteur d’activité.

Ce programme est ainsi présenté comme une « alliance de la fidélisation ». Il doit être lancé sur le marché singapourien d’ici la fin de l’année. Il réunira les acteurs de dix secteurs d’activité : services financiers, télécommunications, voyages, assurances, commerce de détail, santé, alimentation, épicerie de proximité, énergie et transport. Il réunit entre autres AirAsia, Millenium Hotels and Resorts et Robinsons Group.

Accessible depuis une plate-forme en ligne, le programme permettra à ses utilisateurs de faire valoir leurs droits dans n’importe quelle enseigne partenaire de l’opération (sept pour l’instant) et de profiter ainsi d’un programme de fidélité global et décloisonné. Les points gagnés dans une enseigne pourront être convertis dans ceux d’une autre, ou convertis en dollars versés sur le compte OCBC du client.

Mise en perspective : Vers des programmes de fidélité universels ?

Ce rapprochement entre StarHub et OCBC s’inscrit dans un partenariat déjà existant. Les deux entreprises travaillent en effet sur un projet commun, « We Economy », depuis octobre 2017. Leurs ambitions étaient alors déjà tournées vers le décloisonnement de l’expérience client inter-entreprises, au-delà des secteurs d’activité. Ces efforts visaient à la création d’un écosystème au sein duquel les prestataires de tous types de services (transport, assurance, santé ou commerce de proximité) devaient partager leurs compétences pour améliorer globalement l’expérience des consommateurs. La création du nouveau programme de fidélité d’OCBC et StarHub s’inscrit dans ce programme.

D’autres banques asiatiques travaillent à l’élaboration de programmes de fidélité universels. C’est le cas notamment de DBS, qui parmi les nombreuses API qu’elle a déjà mises en service, propose à des sites d’e-commerce d’inclure un module permettant à leurs clients de payer leurs achats avec des points de fidélité DBS. Une quête d’universalité qui pourrait s’accélérer avec les opportunités offertes par l’open-banking.

Actualitées liées

  • Assurances
  • Innovation
  • 18.10.2017

AXA rend aux assurés l’usage de leurs données

Avec « Give Data Back », l’assureur AXA lance une opération de communication d’ampleur sur le traitement des données dans le respect de l’intérêt des clients. L’assureur choisit l’open data pour faire accepter l’usage des données en favorisant la pré...
  • E-commerce et e-paiement
  • Paiement
  • 19.04.2017

Amazon et Visa analysent les données des cartes commerciales

Amazon et Visa annoncent un partenariat permettant aux entreprises clientes d’Amazon Business de bénéficier de données analysées quant aux dépenses effectuées avec certaines cartes commerciales affiliées Visa. Ce service BtoB est présenté comme un ou...
  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • 29.05.2018

RGPD : ABN Amro investit dans un spécialiste des données

La mise en application du nouveau réglement européen sur la protection des données personnelles a déjà ses premières conséquences, qui vont bien au-delà de la nomination d’un DPO. Aux Pays-Bas, c’est la banque ABN Amro qui innove en se rapprochant d’...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus