Retour d’expérience : Alan poursuit son envolée

LES FAITS

  • AssurTech à l’origine d’une mutuelle professionnelle innovante, Alan s’est engagée depuis son lancement dans une campagne de transparence stricte en matière de communication. Un exercice initié aux Etats-Unis par Lemonade et répliqué depuis par de nombreuses start-up.
  • Elle vient ainsi de publier la seconde édition de son rapport « Hello Transparency », quatre mois après une première édition. L’annonce de ses résultats confirme la bonne santé de l’AssurTech. 
  • En termes de clients : 
    • Près de 31 000 assurés particuliers (contre 10 000 il y a 8 mois) :
      • 14 % des assurés Alan sont des souscripteurs individuels,
      • 36 % sont des employés de petites entreprises clientes d’Alan,
      • 50 % sont des salariés d’entreprises comptant plus de 20 employés.
    • Alan compte 2 500 entreprises clientes au total.
    • 70 % des clients entreprises d’Alan sont représentés par la Fédération Syntec.
    • 43 % des personnes couvertes vivent à Paris.
  • En termes de croissance financière : 
    • 25,5 millions d’euros de primes collectées par an.
    • Le montant des primes s’élevait à 4,9 millions d’euros en 2018.
  • Alan s’engage dans une nouvelle phase de recrutement pour notamment améliorer la qualité et le temps de traitement des demandes de ses assurés.

 

ENJEUX

  • Des objectifs ambitieux : Alan envisage de couvrir 100 000 assurés d’ici 2021 en France, un objectif qui semble atteignable étant donné la croissance des chiffres de l’AssurTech.
  • Alan parvient à imposer son modèle innovant auprès de toujours plus d’assurés. Néanmoins, son offre se limite pour l’instant à une cible très spécifique : celle des start-up et des petites entreprises innovantes, parisiennes en majorité.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Ce bilan fait suite à la récente levée de fonds réalisée par l’AssurTech pour un montant de 40 millions d’euros en février dernier. Un nouveau tour de table qui porte à 75 millions d’euros le montant total des fonds levés par la start-up en trois ans.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus