Retour d’expérience : Silkpay convainc les commerçants

Retour d’expérience : Silkpay convainc les commerçants

LES FAITS

  • Lancée en juillet 2017, Silkpay est une jeune pousse parisienne qui propose des services de paiement mobile via Alipay et WeChat Pay.
  • Objectif : permettre aux retailers européens et aux professionnels du tourisme d’accepter les paiements via e-wallet et, ainsi, de maximiser leur attractivité auprès des touristes chinois.   
  • Comment ça marche ? La FinTech propose quatre modes d’encaissement offline :
  • Le QR Code fixe : un QR Code statique et unique est attribué à chaque commerçant partenaire pour qu’il puisse le présenter sur son comptoir. Pour régler ses achats, le client scanne ce code avec son mobile par le biais d’Alipay ou WeChat Pay.
  • L’intégration en caisse : La solution de Silkpay peut être intégrée à la caisse afin de centraliser tous les modes de paiement.
  • Le TPE dédié : Il est également possible de connecter le TPE au système de caisse du retailer pour accepter les paiements en mobilité.
  • Le mobile : Le commerçant peut également doter ses équipes de vente de mobiles dédiés à l’encaissement avec QR Code intégré.  

CHIFFRES-CLES 2018

  • Levée de fonds : plus de 560 000 €
  • 40 M€ de transactions
  • Objectif : plus de 800 commerçants français partenaires

ENJEUX

  • Encourager la percée européenne des moyens de paiement chinois. Complétement démocratisés en Chine, les services de paiement mobile par QR Code restent peu répandus dans l’Hexagone. Silkpay ambitionne de changer la donne et propose ainsi aux commerçants français de s’adapter aux usages de paiement des clients chinois.  
  • L’enjeu pour la FinTech est de convaincre les commerçants et enseignes de la valeur qu’elle apporte. L’enjeu économique est de taille : plus de 2,5 millions de touristes chinois étaient attendus en France en 2018. Leur panier moyen d’achat s’élève à 1 647 euros.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Forte de sa récente levée de fonds, la start-up parisienne veut étendre sa présence en Europe. Elle table sur sa participation au CES 2019 pour nouer de nouveaux partenariats et gagner en visibilité.
  • Conscients du potentiel que représentent les touristes chinois pour les acteurs du commerce, Alipay et WeChat Pay multiplient les partenariats. Le wallet d’Alibaba vient d’ailleurs de signer un accord avec Natixis pour accélérer son déploiement en France.  De plus, il donne à ses utilisateurs la possibilité d’augmenter le pouvoir d’achat puisqu’ils peuvent accéder à de nombreux services financiers (épargne, crédit, etc.) depuis l’application.

Actualitées liées

  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 18.05.2018

PayPal s’offre les services de la FinTech iZettle

Le géant californien du paiement consolide sa position privilégiée auprès des petits commerçants. PayPal vient en effet d’annoncer l’acquisition de la start-up suédoise iZettle pour un montant de 2,2 milliards de dollars. De quoi développer ses systè...
  • Paiement
  • 13.09.2018

Paiement : PayPal fait le pari de l’instantanéité

Sur le marché encombré des paiements en ligne, PayPal étoffe son offre de produits et services dédiés aux commerçants afin de se différencier de la concurrence. Le service américain vient de lancer une solution gratuite offrant aux commerçants, accep...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus