Toyota accepte Pingit comme moyen de paiement

Toyota accepte Pingit comme moyen de paiement

Le constructeur Toyota accepte désormais les paiements mobiles effectués grâce à Pingit pour le règlement de frais liés à ses véhicules. Ce partenariat est un nouveau moyen de démocratiser le service Pingit et, pour Toyota, de défendre une image innovante.

Toyota Financial Services est la première captive automobile à intégrer Pingit comme une solution possible de paiement pour ses services. Pingit sera donc désormais présenté comme une option de paiement supplémentaire aux côtés de la carte par exemple.

Pingit pourra être utilisé par les clients de Barclays pour payer la mensualité de leur prêt auto, depuis un mobile ou une tablette.

Toyota Financial Services invite donc ses clients à télécharger gratuitement l’application Pingit, présentée par le groupe comme un service innovant, rapide et pratique. 

Notre Analyse : Les transports, un secteur porteur pour le déploiement de services de paiement innovants

Lancée il y a deux ans, la solution de paiement en P2P de Barclays affichait un taux d’adoption élevé dès la première semaine de sa mise en service avec 120 000 téléchargements. Fin 2013, l’application avait été téléchargée près de deux millions de fois. 

Barclays avait déjà fait une incursion dans le secteur du transport en développant un partenariat avec Corethree afin d’intégrer Pingit au sein d’une plate-forme mobile d’achat de titres de transport. D’une manière générale, la banque cherche à implanter sa solution de paiement sur des marchés de niche, comme le voyage, via un partenariat récent avec TUI.

Les véhicules connectés devraient favoriser ce type de partenariats

Déjà, au mois de mai, Audi présentait une solution de paiement sans contact, Audi Connect. Toyota opte aujourd’hui pour un partenariat avec un acteur dynamique du paiement mobile. Un modèle appelé à se développer ?

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 21.02.2018

Financo finalise le rachat de My Money Bank

La filiale spécialisée dans le crédit à la consommation du groupe Crédit Mutuel Arkéa, vient de signer un accord de cession sous condition avec My Money Bank, ex-filiale bancaire française du groupe General Electric, rachetée par le fonds américain C...
  • Crédit
  • Innovation
  • 22.11.2017

Crédit : Lodex redonne le pouvoir aux emprunteurs

Une jeune pousse australienne propose aux emprunteurs de mettre leurs demandes de prêt aux enchères auprès des courtiers et prêteurs, par le biais de sa plate-forme en ligne. Cette initiative représente un changement de paradigme, dans le processus d...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus