Tupperware passe au paiement mobile

Lydia annonce un partenariat avec Tupperware pour équiper ses animateurs de dispositifs d’encaissement mobiles : une alternative aux chèques et aux espèces pour un contexte très spécifique.

Près de 35 000 animateurs Tupperware pourraient être équipés des solutions de paiement proposées par Lydia. Ils pourront ainsi accepter les règlements par carte au cours de leurs réunions de vente à domicile, en complément des habituels paiements par chèque ou en espèces.

Lydia et Tupperware espèrent parvenir à convaincre 100 000 clients finaux (côté acheteurs) d’ici quelques mois.

Ce service s’appuiera sur les mobiles dont disposent déjà les animateurs et consommateurs ainsi que sur l’application Lydia. Les paiements seront directement versés sur le compte du professionnel.

Notre analyse : La vente à domicile : un relais pour Lydia et les paiements mobiles

Lydia table sur un objectif de simplification pour fédérer de nouveaux utilisateurs autour de son produit. Pour Tupperware il s’agit aussi de s’assurer des ventes supplémentaires grâce à une option de paiement complémentaire, d’autant que le chèque est de moins en moins utilisé.

Lydia s’est allié à la Fédération de la Vente Directe (dont Tupperware est membre) pour développer l’adoption du paiement mobile par les sociétés de vente à domicile.

Lydia revendique près de 260 000 utilisateurs en France. Outre une approche par secteur, illustrée par ses nouveaux partenariats, la société envisage aussi de se tourner vers l'international dès cette année. Elle compte lever 10 millions d'euros en 2016 pour cibler l’Europe.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus