Ucar se lance dans l’« Airbnb » de l’automobile

Ucar se lance dans l’« Airbnb » de l’automobile

LES FAITS

  • Le loueur français Ucar présente sa nouvelle offre baptisée Ucar2Share. Elle permet aux automobilistes de financer l’achat d’un véhicule neuf moyennant sa mise en location durant 7 jours par mois, après reprise de leur ancien véhicule.
  • L’acteur s’engage à leur proposer une voiture neuve de la même catégorie, pour un budget équivalent, moyennant une location avec option d’achat (LOA) sur une durée de 36 mois. Santander est le partenaire financier de l’opération.

  • Disponible en mars 2019, ce dispositif vise en particulier les propriétaires de véhicules anciens (immatriculés avant 2000 pour les diesel et avant 1996 pour les essence), menacés d’interdiction de circulation dans le Grand Paris. Près de 800 000 propriétaires de voitures anciennes seraient concernés.  

  • Le conducteur mettra à disposition son nouveau véhicule sur la plateforme Ucar2Share. C’est l’acteur lui-même qui se charge pour le particulier du nettoyage, de l’assurance, l’assistance et la remise en état de sa voiture.

Simulation

Selon l’Ademe, une Renault Clio de 15 ans coûterait 279 € / mois à son propriétaire (coût d’acquisition, carburant, entretien).

Son équivalent neuf reviendrait à 393 € / mois.

=> Soit un écart de 114 € mensuels, que Ucar s’engage à financer moyennant le partage de ce nouveau véhicule (16 € / jour).

ENJEUX

  • Au 1er juillet 2019, ce sont les véhicules classés Crit’Air 5 qui pourraient ne plus être autorisés à circuler au sein de la zone concernée. C’est sur cette crainte que Ucar a lancé son offre, dans le but d’anticiper les besoins de ces automobilistes qui seraient obligés de changer de voiture sans en avoir forcément les moyens.

  • Sécuriser la location et fidéliser ses utilisateurs. Pour cela, l’acteur est prêt à avancer le montant des 7 jours de mise en partage, afin de réduire les mensualités du loyer, et d’attirer les clients tout en évitant les problèmes de trésorerie lors de la mise en place du dispositif.

  • Ucar gère aussi toute la logistique de location du véhicule, qui peut s’avérer délicate et anxiogène, afin de rassurer les utilisateurs. Ucar s’inscrit ainsi dans une réelle démarche d’accompagnement.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Après une phase de test réalisée dans une dizaine d’agences Ucar, le concept sera étendu aux 150 agences franchisées, puis en concessions sous marque blanche. L’automobiliste pourra gérer ses jours de mise en partage grâce à l’application mobile dédiée.

  • L’auto-partage continue sa progression et attire des acteurs de plus en plus variés. C’est le cas par exemple de Drivy qui s’est récemment attaqué au marché espagnol, ou encore des VTC, qui y voient  une source de diversification de leurs activités.

  • Pour sa part, Ucar mise sur l’économie du partage et se développe progressivement sur des niches. En octobre dernier, l’acteur a également signé un accord de partenariat avec Yamaha Motor France pour le lancement d’une offre de location de courte durée de motos et scooters, laquelle sera déployée à la fin de l’année.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 17.12.2019

AusLoans propose un crédit auto en trois clics

LES FAITS AusLoans Finance Group est un groupe de courtage de financement automobile privé en Australie ; celui-ci a récemment développé un logiciel de vérification instantanée du crédit, baptisé « Zink », à destination des concessionnaires aus...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus