Une nouvelle Joint-Venture lie Hyundai et Aptiv

LES FAITS

  • Le constructeur automobile Hyundai vient de signer une collaboration étroite avec Aptiv, société américaine spécialisée dans les technologies connectées liées à la mobilité.
  • Leur JV aura pour principal objectif de développer une plate-forme de gestion des véhicules autonomes.
  • Le système doit être testé dès 2020.
  • La cible : les fournisseurs de robotaxi, les opérateurs de flotte et les constructeurs automobiles.
  • Ce rapprochement est soumis à l’approbation des autorités réglementaires et devrait être finalisé au deuxième semestre 2020.

CHIFFRES-CLES

  • La nouvelle JV est dotée d’un investissement de 4 milliards de dollars
  • 2022 : disponibilité de la plate-forme de conduite autonome
  • Aptiv exploite plus de 100 véhicules autonomes sur plusieurs continents
  • À ce jour, la société a fourni plus de 70 000 trajets autonomes payants, desservant plus de 2 700 destinations

 

ENJEUX

  • Prendre un engagement en matière de RSE : en se rapprochant d’Aptiv, Hyundai cherche à s’approprier les engagements responsables, écologiques mais aussi technologiques de son nouveau partenaire.
  • Poursuivre des investissements de longue date : Hyundai a commencé à tester des véhicules autonomes sur des routes publiques aux États-Unis en 2015. Lors du CES en 2017, Hyundai a mis en avant ses essais en milieu urbain, en présentant au public des technologies de conduite autonome avec son modèle IONIQ autonome. En février 2018, le constructeur a présenté avec succès une technologie de conduite autonome de niveau 4 sur une autoroute.
  • Huyndai peut ainsi se lancer plus concrètement dans la course aux véhicules autonomes que les grands constructeurs semblent désigner comme l’avenir de l’automobile.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Le groupe fait le choix d’un partenariat technologique comme Nissan, Bosch ou Seat avant lui. Renault optait pour sa part pour le rachat pur et simple des activités de R&D d’Intel pour avancer sur ce thème. Quant à Ford et Volkswagen, ils ont préféré allier leurs forces en investissant dans une même start-up prometteuse.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus