Paiement mobile : WeChat Pay accepté au BHV Marais

Paiement mobile : WeChat Pay accepté au BHV Marais

LES FAITS

  • A l’occasion du nouvel an chinois, Tencent, le géant du Web et propriétaire du réseau social WeChat, a annoncé la signature d’un nouvel accord pour déployer sa solution de paiement mobile dans le grand magasin du BHV Marais. Les transactions seront traitées par BNP Paribas
  • Objectif : permettre aux touristes chinois se déplaçant en France de payer leurs achats par le biais de leur compte WeChat Pay ; et étendre l’usage de ce dernier en le déployant petit à petit dans un maximum de commerces.
  • Dans le cadre de cette alliance, les deux partenaires entendent lancer un nouveau concept de magasin « intelligent » et autonome.
  • Où ? Le pop-up store sera mis en place au rez-de-chaussée du magasin situé rue de Rivoli au cœur de la capitale. 
  • L’espace connecté proposera plusieurs services inspirés de l’Opéra chinois, dont des performances artistiques de Mou Yuandi, artiste chinois de l’Opéra de Pékin, mais aussi des ateliers de maquillage numérique en partenariat avec Guerlain.

WeChat Pay EN CHIFFRES

  • Présent dans 49 pays autres que la Chine
  • Plus de 100 magasins intelligents mis en place
  • Utilisé de manière régulière par plus de 800 millions de personnes.

ENJEUX

  • Enrichir le portefeuille de solutions innovantes que BHV Marais offre à ses clients. La France a accueilli plus de 2,3 millions de vacanciers chinois en 2018. A l’instar d’autres enseignes, BHV entend tirer meilleur profit du potentiel croissant du tourisme chinois, en proposant à ses clients des produits et services diversifiés et personnalisés.   
  • Accompagner la percée de WeChat Pay en Europe. Pour cette année, le wallet chinois prévoit de définir et de lancer un plan complet pour le marché européen, en y consacrant davantage d’investissements.
  • Convaincre les commerçants européens. WeChat souhaite être accepté dans les enseignes les plus réputées et les plus présentes de chaque pays. Après Les Galeries Lafayette et BHV, sa solution de paiement mobile sera bientôt disponible dans les magasins du Printemps, Sephora mais aussi chez Harrod’s à Londres.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Le géant chinois du numérique multiplie les initiatives pour permettre aux commerçants européens de répondre aux besoins de mobilité de leurs clients chinois. Il concrétise ainsi le lancement de sa campagne « One For Billion », visant à développer le commerce transfrontalier de WeChat.
  • Le concurrent chinois de Tencent, Alibaba, propose également sa solution de paiement mobile Alipay en France, depuis un peu plus d’un an. Elle vient d’ailleurs de signer un partenariat avec Natixis afin d’accélérer son déploiement dans l’Hexagone.

Actualitées liées

  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 18.09.2018

Les cartes bancaires UnionPay arrivent au Royaume-Uni

Le groupement de cartes bancaires chinois UnionPay, qui émet près de 7 milliards de cartes dans 48 pays, se prépare à une expansion rapide sur le marché européen. Le groupe devrait bientôt faire ses premiers pas au Royaume-Uni, entrant en concurrence...
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 22.03.2018

Un partenaire de plus pour Alipay en France

Selon L’Usine digitale, un partenariat a été conclu entre Alipay et les Galeries Lafayette : un moyen pour le service de paiement mobile d’Ant Financial de poursuivre son développement en France et de rivaliser encore davantage avec son principal con...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus