SEAT étend son programme de trottinettes électriques

SEAT étend son programme de trottinettes électriques

LES FAITS

  • Le constructeur espagnol a annoncé le déploiement de son programme de mobilité multi-modale lancé avec la start-up de partage de trottinettes électriques UFO. 
  • Ce programme permet au constructeur automobile de mettre ses propres trottinettes électriques SEAT eXS à disposition d’UFO.
  • C’est la filiale spécialisée dans les services de mobilité de SEAT, XMOBA Ventures, qui se charge du déploiement du service à Malaga après son lancement dans la ville de Madrid il y a deux mois.
  • Coût du service : 1€ pour le déverrouillage des trottinettes et 15 centimes d'euros par minute d'utilisation.
  • Le paiement s'effectue automatiquement via une application mobile dédiée.
  • Seat travaille avec les institutions publiques et autorités locales afin de favoriser l’intégration de ses services dans les villes. Après Madrid et Malaga, d’autres villes seront concernées par la suite.

 

CHIFFRES-CLES

  • 2 mois de test dans la ville de Madrid
  • 13 000 utilisateurs
  • 5 000 Seat eXS vendues en avril dernier (après une commercialisation débutée en décembre 2018)

 

ENJEUX

  • Accompagner l’explosion du marché des NVEI, qui n’a pas échappé à SEAT qui s’assure ainsi de profiter de cet essor.
  • Favoriser la multi-modalité : quand certains constructeurs s’intéressent aux vélos ou à des partenariats avec des services de transport en commun, Seat intègre les trotinettes électriques à sa stratégie de mobilité.
  • Poursuivre ses efforts en faveur de la mobilité urbaine : ce partenariat n’est pas le premier signé par SEAT en faveur de la mobilité urbaine. IBM aide aussi le constructeur à avancer dans cette voie depuis quelques mois.
  • Cette initiative vient confirmer le rôle de SEAT au sein du groupe Volkswagen : SEAT est en effet devenue la marque phare de la stratégie de micro-mobilité du groupe automobile.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • La micro-mobilité vient répondre à un besoin majeur propre aux grandes villes et milieux urbains : celui d’une mobilité multi-modale, agile et flexible. Les transports en commun et la voiture ne permettaient pas, jusqu’ici, de répondre à la totalité de ce besoin.
  • L’explosion des ventes et de l’usage des NVEI et des trottinettes électriques en fait aujourd’hui la démonstration. Selon les chiffres du marché, publiés début avril par la Fédération des professionnels du secteur, près de 233 000 NVEI ont été vendus en France en 2018, représentant une hausse du marché de 129 % en un an.
  • Le déploiement d’offres de mobilité en libre-service basées sur ces véhicules ne fait que renforcer la tendance. Reste à adapter les législations pour encadrer ces nouveaux types de déplacements.

Actualitées liées

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus